Par qui et comment se construit la place publique? PDF Imprimer Envoyer

bande_exyzt_sept10
Cliquez sur la bande photos pour visionner le diaporama
©photographies Emmanuel Gabily, Sandrine Martinet, Arnaud Jarsaillon, Alexander Römer

Un étude-action artistique et participative sur les espaces publics
Commune de Saint-Jean-en-Royans / Isère / Parc du Vercors

2009 / 2012
Maître d'ouvrage et producteur : Parc Naturel Régional du Vercors
Espace d'art contemporain associé : La Halle de Pont-en-Royans
Pilotage et médiation locale : De l'aire

Objectifs :
Sur la commune de Saint-Jean-en-Royans (Vercors / Drôme), De l’aire, le collectif Exyzt et La Halle de Pont-en-Royans sont associés pour accompagner un programme d'étude-action sur les espaces publics. Ce programme se fait en collaboration étroite avec les élus et associe les habitants, les associations locales et le centre social intercommunal. Il s’agit de stimuler une approche active et créative des espaces publics de la commune, en s'appuyant sur des actions concrètes et participatives dans l'environnement quotidien. Ces actions feront voir des usages possibles des espaces (usages actuels ou en devenir), engageront des réflexions collectives aurpès de l'équipe municipale et aboutiront à des projets d'aménagements pérennes ou ponctuels.

 

Contexte :
La Commune de Saint-Jean-en-Royans est une petite commune de 3000 habitants nichée au pied des montagnes du Vercors au milieu d'une nature très présente et d'une activité agricole encore bien active. Elle présente toutefois des caractéristiques urbaines assez fortes du fait de son rôle de commune centre et de son passé industriel fort (textile, bois). Ces industries ont aujourd'hui quasiment disparues mais ont apporté avec elles toute une culture industrielle ancrée dans le paysage et les mémoires : un patrimoine important (un patrimoine d'usines en friche et un patrimoine plus récent avec des quartiers HLM construits pour acceuillir la main d'oeuvre).  Raison pour laquelle, chose étonnante dans une petite commune rurale, on trouve aujourd'hui toute une partie de la population issue de l'immigration (asisatiques, magrebines, portuguaises), avec une génération en retraite et une génération jeune.
L'étude-action se déroulera donc dans ce contexte en prenant en compte ces composantes, des représentations et des usages à la fois ruraux et urbains.


Le collectif Exyzt est invité par De l'aire et par La Halle pour intervenir au coeur de ce programme. Il est composé d’Alexander Römer, Dimitri Messu, Nicolas Henninger, Julien Beller  (architectes), Gonzague Lacombe (graphiste), Raph Salis (ingénieur autodidacte) et Emmanuel Gabily (photographe).
Formé en 2003, le collectif fonctionne comme une plateforme à dimension variable qui rassemble selon les projets des architectes, constructeurs, graphistes, photographes, vidéastes, jardiniers, cuisiniers ... "Exyzt défend l'idée que l'acte d'architecture ne peut se réduire en un acte unique de design et de construction. L'architecture est politique et sociale. Nous nous efforçons donc de considérer l'architecture comme un outil ou un véhicule qui invite les compétences et les savoir-faire d'une société pour déclencher et expérimenter d'autres formes d'habiter et construire ensemble".
Quatre résidences avec Exyzt, De l'aire et La Halle ont marqué 4 étapes de réalisation jusqu'au printemps 2011 pour clôturer le programme et laisser le temps de réaliser une publication.

 

Actions :

 

Etape 1
Chaud Devant!
Du 1er au 10 octobre 2009
 

Diaporama de la résidence : cliquez ici


"Avec l'intention d'explorer le territoire, d'aller à la rencontre des personnes qui vivent la commune et font la vie de cette commune, nous proposons l'élaboration d'un outil. Nous appellerons cet outil Point Chaud. Point Chaud est une machine, un outil ludique. C'est un point d'ancrage et de développement. Cet outil, nous le désirons mobile, variable, flexible, et chaud : il est four à pain et source d'eau chaude. Il fonctionne au bois.
De la construction de cet outil, nous pouvons alors partir à l'exploration de nouveaux usages, d'une nouvelle vie, dans des territoires connus mais sur lesquels nous ne portions plus ni de regards ni d'attentions. L'utilisation de Point Chaud initie une rencontre des lieux, propose une activité, invite à partager un usage possible du territoire: four à pain public, sauna, four à pizza, pédiluve chaud, poêle, bain chaud..." Dimitri Messu

char

 


Vers une architecture engagée
Expostion à La Halle de Pont-en-Royans dans le cadre de Chaud Devant!
Du 10 octobre au 9 déc 2009

Cette exposition avait trois objectifs : présenter l'identité du collectif EXYZT à travers une sélection de textes, photographies et films vidéo de leurs travaux, donner à voir les premières actions menées à Saint-Jean-en-Royans (avec le lancement de Chaud Devant!), et de transformer La Halle en un lieu d'échanges, de confrontation avec la population et les visiteurs, pour alimenter l'étude menée sur la commune de Saint-Jean-en-Royans.

Diaporama du montage et du vernissage de l'exposition : cliquez ici

Etape 2
Parcours culturel et urbain
Du 27 février au 17 mars 2010

Faire de l'urbanisme et de la réflexion sur les espaces publics un acte culturel, un temps de fête collective, un temps de débat pour tenter de créer une culture commune, imaginer des projets d'avenir comme bases de réfélexion pour l'équipe municipale.
Initialement prévue pour être une occupation d'un bâtiment en friche qui n'a pu se faire, cette résidence est devenue nomade, invitant la population et le public à rejoindre Exyzt sur 4 lieux différents trois semaines durant : la salle communale, la salle de la paroisse, l'office de tourisme et un immeuble presque vide en voie de démolition sur le quartier HLM des Chaux. L'objectif est d'inviter les habitants à se rencontrer dans des lieux communs pour échanger sur les espaces publics. Cette résidence permettra de consigner petit à petit les idées de chacun, amateur, habitant, proefssionnel, témoin d'autres expériences ailleurs, pour commencer à dégager une vision d'ensemble sur les espaces publics communaux. Prétexte à coopération et échanges, toute une programmation est donc réalisée en partenariat avec les associations locales : concerts, débats, films, événements associatifs et festifs sur lequels nous nous "greffons" pour engager des échanges.
Il s'agit aussi de faire émerger de cette résidence une proposition d'action concrète sur un espace donné qui marquera la suite de la démarche.

out

 

demol_apart_chaux    leze

  on_est_chaux

Les points forts de la résidence :

- La transformation de l'Office de Tourisme en Office d'Urbanisme Temporaire (le O.U.T), lieu fixe d'échanges journaliers avec les habitants.

- Une occupation qui se construit petit à petit dans l'immeuble les Fougères, immeuble en voie de démolition sur le quartier HLM des Chaux, avec le réaménagement d'un appartement en lieu collectif et convivial, avec l'aide des habitants du quartier. Il s'y déroule une partie de la programmation pour amener sur ce quartier une partie de la population locale. Une collaboration se tisse avec le Centre social La Paz qui permet des mises en contact avec les habitants.

- Une soirée "Foire aux Idées" qui permet de recenser les envies, les projets des habitants sur le devenir de leurs espaces publics.

Cette résidence fait apparaître une opportunité, c'est la démolition de l'immeuble Les Fougères annoncée pour le printemps 2011. Une urgence sociale, urbaine, et politique aussi. Les élus, associés au C.A.U.E, sont en recherche d'un projet pour le devenir de ce quartier avec cette transformation annoncée. Il y a aussi la nécessité de créer des outils de concertation avec les habitants du quartier pour le Centre Social La Paz qui est en charge de son animation.

 

Etape 3
Chaux Devant!
Chantiers sur le quartier HLM Les Chaux
Du 25 juin au 4 juillet 2010
En collaboration avec le collectif Pied Labiche (Grenoble)

En vue du réaménagement futur que suppose la démolition d'un l'immeuble sur le quartier HLM des Chaux, Exyzt, avec le centre social la Paz, propose de tester de nouveaux usages et aménagements des espaces publics extérieurs et intérieurs à l'immeuble. Il s'agit de structurer des espaces communs et de leur donner une dimension à la fois dans l'usage (pour les anciens, pour les jeunes, pour le quotidien ou la fête), une dimension poétique (par les formes créées, les matériaux utilisés) et une dimension participative (les jeunes et les adultes aident à la construction, les mamans du quartier nous préparent des petits plats...).

reu_chaux_hab   soiree

plateforme_construct  plateforme

Pendant ces deux semaines de travail, on onstruit, on peint, on échange,... on imagine ensemble l'avenir du quartier autour de temps de fêtes, de banquets et concerts, de la transmission en plein-air des matchs de la coupe du monde de foot...

Le collectif Pied Labiche est invité par Exyzt pour créer une histoire autour de la construction en associant les habitants. Ce sera une étonnante création radiophonique, mêlant documents réels et fiction, en collaboration avec Radio Royans et avec la complicité des jeunes du quartier. L'incroyable Histoire de Monsieur R. s'empare d'une spécialité locale, les ravioles, en propulsant ce patrimoine culinaire comme source d'avenir et d'innovation pour le territoire, avec notamment l'invention du déjà fameux (et goûteux) Burger Raviole... Ecoute de la fiction en format Quick Player.

La création d'un vrai fanzine de quartier restitue en images, photos et textes une trace artistique de toute la résidence. Il a été distribué à tous les habitants et les curieux. Il est visionnable ou téléchargeable en cliquant ici

Un DvD retraçant la résidence est disponible gratuitement sur simple demande (sauf frais d'envoi).

Un aperçu en images stop-motion de la résidence (Emmanuel Gabily), cliquez ici

Un diaporama des derniers jours de la résidence (Emmanuel Gabily), cliquez ici

 

Étape 4
Un kiosque aux Chaux
Construction d'un nouvel espace public après la démolition de la barre d'immeuble
septembre 2011 

Cette étape est marquée par le démarrage d'une démarche originale de concertation entre des acteurs du territoire qui ont peu l'occasion de travailler ensemble. En effet, depuis octobre 2010, Exyzt, La Halle et De l'aire s'inscrivent avec les élus et le CAUE dans une réflexion partagée sur le programme de réaménagement du quartier HLM des Chaux, avec notamment la démolition de l'immeuble Les Fougères. Ce travail est suivi par un groupe de pilotage composé du bailleur social (DAH), du Centre Social Intercommunal La Paz, du cabinet d'études pour le PLU, des responsables du Collège situé dans le quartier. Les habitants du quartier ont été associés à l'occasion d'ateliers d'urbanisme participatifs menés par De l'aire à l'hiver 2011. De ces ateliers sont sortis plusieurs préconisations en matière d'aménagement des espaces, et notamment la nécessité d'un lieu fédérateur pour les habitants du quartier, de la commune et aussi pour les collégiens qui n'ont pas de lieu pour se retrouver à proximité du quartier.

La prochaine et dernière résidence avec Exyzt voit donc la réalisation d'un kiosque construit notamment avec des matériaux récupérés de l'immeuble détruit : fenêtres, portes, baignoires, poutres... Avec l'aide des habitants et des collégiens.
Avec la participation de Philippe Durand, artiste photographe et Benjamin Gatti, sérigraphe.
Inauguration festive le vendredi 30 septembre 2011. Programme ici.

 


5964839266_a3e1e22891_m
Immeuble Les Fougères en cours de démolition - juillet 2011

11 09 29 sj d3s 85

297308_221408704585390_100001487869105_600242_1078615731_n

Étape 5
Sur la place publique : le récit d'expérience sous la forme d'un livre
printemps 2013

Production et coordination : Parc Naturel Régional du Vercors.
Direction de la publication et rédaction de l'ouvrage : De l'aire.
Graphisme : atelier BrestBrestBrest
L'ouvrage est gratuit : nous envoyer votre adresse postale pour le recevoir ou s'adresser directement au Parc Naturel Régional du Vercors (Armelle Bouquet)

Sur le projet, un court documentaire sonore réalisé par Caroline Fontana : à écouter ici


teaser_surlaplacepublique_net

 

Étape 5
Ateliers de formation pour les élus et techniciens du Parc du Vercors
Faire de l'urbanisme un acte culturel
automne 2013

Sur une commande du Parc et pour activer de nouvelles expériences d'urbanisme culturel et de démarches collectives dans la foulée de cette démarche, De l'aire mènera des journées de formation, des ateliers créatifs à l'attention des élus et techniciens du territoire. Le thème du premier atelier est "la place publique"...

à suivre....

 

2009©De l'aire - association loi 1901 - Drôme informations légales